Un des avantages de relativement mal ranger, c’est au niveau des surprises quand on range. Il me reste 5 bouteilles de fine de Faugères 11 ans d’âge 😁, embouteillé en juin 2016, et donc distillé en 2005 par Monsieur Matthieu Frécon, auteur du livre « L’Art de la distillation ». Un immanquable 😉.